L'article a bien été placé dans le panier

Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte

Avertissez-moi lorsque l'article sera de nouveau disponible.
Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

30,00 € *

Tous les prix sont incl. TVA et excl. Des frais de port.- Selon le pays de livraison, la TVA peut varier lors du passage à la caisse.

Les articles ne sont pas disponibles pour le moment, les délais de livraison peuvent aller jusqu'à 2-3 semaines. (dans la mesure où disponible chez le fournisseur - peut être plus rapide, mais parfois malheureusement pas)

  • 007117956
  • 0.6
P Maintenant bonus points
2022 - French/Deutsch Livre de poche - 218 pages - Voodoo Verlag Le livre est en allemand...plus

Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte: Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte

2022 - French/Deutsch Livre de poche - 218 pages - Voodoo Verlag
Le livre est en allemand

Rüdiger Bloemeke CAPITOL RECORDS
Comment la musique américaine a conquis l'Europe 
Quelques années seulement après la dictature nazie, la maison de disques Capitol Records a conclu un contrat avec le disque Telefunken. Capitol fut ainsi le premier label à rendre à nouveau la musique américaine accessible en Allemagne. Depuis Berlin, les disques atteignaient la moitié de l'Europe - de la Norvège à l'Autriche, de la Suède à la France. Capitol a offert un panorama de l'histoire de la pop américaine et a permis au Vieux Continent de découvrir la musique de Johnny Mercer, Nat King Cole, Les Paul and Mary Ford, Peggy Lee, Ella Mae Morse, Frank Sinatra, Dean Martin, Tennessee Ernie Ford, Gene Vincent, Duke Ellington, Benny Goodman, Coleman Hawkins, Miles Davis, Stan Kenton, Woody Herman, Gerry Mulligan, Stan Getz... Cela se répercute encore aujourd'hui. 

AVANT-PROPOS 
Il est difficile d'imaginer aujourd'hui - à une époque où la musique est disponible sur les services de streaming - ce que signifiait en 1949 le fait qu'après des années de dictature, des disques en gomme-laque de musique américaine étaient à nouveau disponibles pour la première fois de manière isolée en Allemagne. Qu'en une seule fois, quelques années après la destruction et l'engourdissement du pays par la terreur nazie, la culture américaine détestée par les fascistes était présente. Il est tout aussi difficile de comprendre qu'un ancien officier allemand de l'armée du Reich, originaire de la Marche de Brandebourg, et un ancien vendeur de radios américain, originaire du Nebraska, aient conclu un contrat dans la ville en ruines de Berlin pour rendre cela possible. 

Tous deux, Hans Lieber et Glenn Wallichs, étaient désormais à la tête de maisons de disques, l'un chez Telefunken, l'autre chez Capitol Records, et ont conclu un accord pour fournir à l'Europe occidentale les disques de la firme d'Hollywood. Cela se passait avant même la création de la République fédérale d'Allemagne. Un an plus tôt, des clients de Capitol, venus à bord du "Queen Mary", avaient déjà sondé le terrain. Telefunken avait été choisie par eux pour fournir des matrices à différents pays d'Europe continentale en tant que preneur de licence. Il s'agissait d'un 
un échange lourd de conséquences : les Américains recevaient des Allemands de la musique classique européenne, les Allemands étaient en contrepartie approvisionnés en musique pop américaine. 

Capitol était ainsi devenu le premier label américain à s'établir en Europe après 1945, prenant ainsi une longueur d'avance sur la concurrence. Certes, la musique américaine avait déjà été présente dans les années 20 et 30, par exemple sur le label Brunswick, mais la Seconde Guerre mondiale avait marqué une césure. Le vide créé par la domination hitlérienne de la Norvège à l'Autriche n'a été comblé que maintenant par l'afflux de culture américaine grâce à Capitol. Ce qui fut d'abord proposé - d'abord du jazz, puis de la musique de film et de la pop, puis de la country - rencontra en Allemagne un public peu préparé. 

Le contrat conclu pendant le blocus de Berlin comportait un grand risque pour les responsables du disque Telefunken, car ils devaient s'engager à le publier vis-à-vis des Américains. Enfin, les Berlinois manquaient de possibilités de production, de canaux de distribution et surtout d'argent. Malgré cela, les relations Telefunken-Capitol se sont développées en une histoire à succès jusqu'ici peu remarquée. Contre vents et marées ! Alors que dans les pays libérés de l'occupation allemande comme la Hollande et la France, la nouvelle offre a été saluée, les Allemands ont émis des réserves. On craignait que les Américains, après avoir pris le pouvoir politique avec le gouvernement militaire, ne deviennent une superpuissance culturelle. 

La musique des libérateurs était considérée ici comme la musique des vainqueurs, des conquérants. Le danger d'une "américanisation" a été évoqué. Une partie de la population, qui estimait que "tout n'était pas mauvais" à l'époque nazie, avait encore en tête des termes comme "jazz nègre" et "musique dégénérée". Ils considéraient leurs convictions comme du bon goût et condamnaient la modernité venue d'Amérique. Ils s'opposaient ainsi au fait que les États-Unis soient devenus l'influence dominante en République fédérale d'Allemagne après 1945 dans les domaines de la politique, de l'économie et de la culture - et en particulier dans la musique et le cinéma. 

Seule la jeunesse swing, qui n'avait pas abandonné son jazz malgré toutes les interdictions, respirait et considérait les disques Capitol comme une lueur d'espoir dans un monde gris. Les récits des témoins de l'époque le décrivent avec force. Il ne fallait pas s'attendre à un soutien de la part des stations de radio allemandes. Les radios militaires AFN et BFN, dont les émissions étaient écoutées avec enthousiasme par les jeunes du pays, ont contribué à une meilleure acceptation de la musique américaine. Contrairement aux adultes, ils ne prenaient pas leurs distances avec les GI et les Tommys, mais recherchaient leur proximité. L'attitude décontractée des soldats était une révélation pour eux et leur transmettait un sentiment de vie moderne...

Video von Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte - Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte

Propriétés de l'article:Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte: Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte

  • Interpret: Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte

  • Titre de l'album: Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte

  • Kategorie Biographies & Mémoires
  • Langue German
  • Einband Paperback
  • Seiten 233
  • Autor Rüdiger Bloemeke
  • Artikelart Bücher/Books

  • Verleger Voodoo Verlag
  • Année de publication 2022
  • ISBN-13 9783000717956
  • Größe 21.01 x 1.17 x 29.69 cm
  • ISBN-10 3000717951
  • EAN: 9783000717956

  • Poids en kg: 0.6
Rüdiger Bloemeke Rüdiger Bloemeke, Jahrgang 1945, hat seine Jugend als Rock... plus
"Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte"

Rüdiger Bloemeke

Rüdiger Bloemeke, Jahrgang 1945, hat seine Jugend als Rock ’n’ Roll-Fan in Detmold (Lippe) verbracht. Nach dem Sprach- und Literatur-Studium in Hamburg startete er im

„Spiegel“-Archiv ins Berufsleben. Nächste Stationen: Redakteur bei der „Hamburger Morgenpost“, bei der „Brigitte“ und weiteren Zeitschriften. Als freier Journalist schrieb er für „Sounds“ und „konkret“ und heute für „GoodTimes“. Als Buchautor veröffentlichte er „Roll Over Beethoven. Wie der Rock ’n’ Roll nach Deutschland kam“, „John Fogerty und das Drama Creedence Clearwater Revival“ (Co-Autor), „La Paloma. Das Jahrhundert-Lied“ und das „LONDON-Label-Lexikon“ (Co-Autor). Seit 5 Jahren lebt er in der Lüneburger Heide.

 

Rüdiger Bloemeke, Heinz-Günther Hartig,

Ulrich Schlieck, Werner Voss

London Records - Ein Label macht Geschichte

Für Sammler von Schallplatten der fünfziger Jahre, speziell Rock 'n' Roll, war das LONDON-Label eine wahre Fundgrube. Aber wer wußte schon so richtig, was auf diesem Label tatsächlich im Laufe der Jahre veröffentlicht worden ist! Anhand von Werbematerial, monatlichen Veröffentlichungen in der Zeitschrift 'Leg Auf – Sieh Fern', Händlerkatalogen oder Werbung auf der Rückseite der London-Schallplatten erstellten sich Sammler Listen, die jedoch nie komplett waren.

Mythos London-Label

Bereits Ende der siebziger Jahre beschlossen Werner Voss, Hamburg (Moderator des 'Rock 'n' Roll Museum' im NDR), Wilfried Burtke, Oldenburg und Heinz-Günther Hartig, Oldenburg (Rock 'n' Roll Musikmagazin) ihr Wissen zusammenzutragen, ihre Listen zu komplettieren und als Buch allen Sammlern zugänglich zu machen. Aber auch ihnen fehlten noch viele Informationen. Eine Anfrage bei der Teldec brachte sie ein gutes Stück weiter. Mit Datum vom 11. Oktober 1979 bekamen sie Kopien der Plattenpässe von vielen Serien-Nummern aus der Anfangszeit des LONDON-Labels.

London Records– eine emotionale Marke für Jugendliche

Die Arbeit begann: Mit Schreibmaschine wurden Listen geschrieben, auch Texte über die Geschichte des Labels wurden entworfen. Es wurden Hunderte von Hüllen und Etiketten in Schwarzweiß fotografiert. Sogar ein Umschlag des geplanten Buches wurde schon entworfen. Dies zog sich bis ins Jahr 1982. Doch das Projekt kam ins Stocken, zu viele Informationen fehlten, zu viele Fragen waren ungeklärt. Die drei Autoren waren mit eigenen Projekten beschäftigt, und die Unterlagen wanderten in die Schublade. In den Achtzigern zeigte Richard Weize von Bear Family Records Interesse und übernahm die Unterlagen. Aber auch hier geriet das Projekt alsbald in Vergessenheit und das Material wanderte zurück.

Zu Beginn des neuen Jahrtausends erwärmte sich der Singles-Sammler Ulrich Schlieck, Ladbergen, für diese Idee. Anhand seiner eigenen Sammlung und gezielter Zukäufe (inzwischen gab es ebay!) konnte er weitere weiße Flecken in den Listen schließen und vor allem fast lückenlos eine Sammlung mit Bildhüllen der London-Singles zusammenstellen. Er entwarf die Geschichte des Labels und erstellte neben der numerischen London-Liste auch alphabetische Listen der Interpreten und der Einzeltitel von Singles und EPs. Aus den Unterlagen konzipierte er den Entwurf für ein Buch, der die Grundlage für diese Ausgabe bildet. 

Mit Karl-Heinz Hornburg aus Peine wurde ein Mitstreiter gefunden, der sämtliche zu dem Zeitpunkt vorhandene Bildhüllen eingescannt und bearbeitet hat. Leider zog sich das aufgrund einer schweren Erkrankung über einige Jahre hin. Inzwischen hatte Ulrich Schlieck Kontakt zu Richard Weize aufgenommen, der sich nun erneut für das Projekt engagierte und schließlich die Original-Plattenpässe der Teldec erhielt. So konnte Weize mit diesen Unterlagen die vorhandenen Listen überarbeiten, nur so war z. B. bei den Singles die A- und B-Seite zu bestimmen.

Für die Neufassung der London-Story, eine Wertung der kulturhistorischen Bedeutung des Labels, wurde der Hamburger Journalist Rüdiger Bloemeke gewonnen, der seit den 90er Jahren die Hintergründe der Schallplattenindustrie in der Bundesrepublik recherchiert hat ('Roll Over Beethoven - Wie der Rock 'n' Roll nach Deutschland kam'). So ist ein Werk entstanden, von dem wir glauben, daß es den Sammlern viele Fragen beantwortet und als Nachschlagewerk dienen kann, aber auch Nichtsammlern ein interessantes Stück Zeitgeschichte zugänglich macht. Wir sind uns bewußt, daß die eine oder andere Frage offen bleibt, daß doch noch eine Schallplatte oder Plattenhülle auftaucht, von deren Existenz uns bislang nichts bekannt war oder eine Variante, die es in unseren Sammlungen nicht gab. Für solche Ergänzungen sind wir natürlich dankbar.

Rüdiger Bloemeke, Heinz-Günther Hartig, Ulrich Schlieck, Werner Voss

Rüdiger Bloemeke & Heinz-Günther Hartig London Label-Lexikon - London Records in Deutschland 1954-1974

Read more at: https://www.bear-family.de/ruediger-bloemeke-und-heinz-guenther-hartig-london-label-lexikon-london-records-in-deutschland-1954-1974.html
Copyright © Bear Family Records

Lire, écr. et débatt. des analyses…plus
Évaluations de clients pour "Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte"
17 nov. 2022

Écrire une évaluation
Les évaluations sont publiées après vérification.

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.

Voir d'autres produits de Capitol Records - Wie Amerikas Musik Europa eroberte
London Label-Lexikon - London Records in Deutschland 1954-1974
Rüdiger Bloemeke & Heinz-Günther Hartig: London Label-Lexikon - London Records in... Art-Nr.: BFB10029

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

59,95 € *
A Celebration - The Official Story Of 40 Years In Show Business (HB)
Cliff Richard: A Celebration - The Official Story Of 40 Years... Art-Nr.: 0018027

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

26,95 € 39,95 €
Hit Parade Heroes - Hit Parade Heroes - British Beat Before The Beatles (Dave McAleer)
Hit Parade Heroes: Hit Parade Heroes - Hit Parade Heroes - British... Art-Nr.: 0041216

les tout derniers 1 disponibles Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

29,95 € 49,95 €
Nr.29 - Magazin & limited Single (7inch, 45rpm)
Dynamite - Magazin: Nr.29 - Magazin & limited Single (7inch, 45rpm) Art-Nr.: 0041329

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

19,95 €
Rock 'N' Roll Tripper
Chris Hyde: Rock 'N' Roll Tripper Art-Nr.: 0042003

Article doit être commandé

18,00 €
Begegnungen - Wie der Jazz unsere Herzen gewann
Klaus Neumeister & Lutz Eikelmann: Begegnungen - Wie der Jazz unsere Herzen gewann Art-Nr.: 0042048

les tout derniers 2 disponibles Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

28,50 €
The Blue Hawaii Sessions (4-CD)
Elvis Presley: The Blue Hawaii Sessions (4-CD) Art-Nr.: CD975185

Article doit être commandé

59,95 €
NOUVEAU
School House Rock Vol.1 - School Is In! (CD)
Various: School House Rock Vol.1 - School Is In! (CD) Art-Nr.: BCD17668

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

15,95 € 17,95 €
NOUVEAU
Shotgun Boogie - Rhythm & Blues Goes Country Vol.1 (CD)
Various: Shotgun Boogie - Rhythm & Blues Goes Country... Art-Nr.: BCD17701

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

15,95 € 17,95 €
CONSEIL !
Die Geheimsprache des Blues
Robert Cremer: Die Geheimsprache des Blues Art-Nr.: BUCH013165

Article doit être commandé

49,95 €
Paradieswärts Düül (LP)
Amon Düül: Paradieswärts Düül (LP) Art-Nr.: LPOMM560086

seulement 1x disponibles
Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

24,95 €
NOUVEAU
Nothing Can Stop Me - Liberty Records Rarities 1960-1962 (CD)
Jackie DeShannon: Nothing Can Stop Me - Liberty Records Rarities... Art-Nr.: CDTOP1643

Cet article paraitra le 26 avril 2024

16,95 €
Chuck Berry - More Chuck Berry (CD)
Chuck Berry: Chuck Berry - More Chuck Berry (CD) Art-Nr.: CDBGO394

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

11,95 € 17,95 €
Rocky Road To Stardom (CD)
Kenny Rogers: Rocky Road To Stardom (CD) Art-Nr.: CDBCK27161

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

16,95 €
Teen Rockin' Party Vol.22 (CD)
Various: Teen Rockin' Party Vol.22 (CD) Art-Nr.: CDC791

Article doit être commandé

15,95 €
Teen Rockin' Fever Vol.2 (CD)
Various: Teen Rockin' Fever Vol.2 (CD) Art-Nr.: CDSR302

seulement 1x disponibles
Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

15,95 €