Produits de Art Adams ? - CDs, Vinyl LPs, DVD und mehr

Art Adams

Né Arthur Adams, le 12 février 1935, Carollton, Kentucky.

Art Adams est l'un des nombreux artistes rockabilly qui ont fait un ou deux disques obscurs dans les années 50, puis ont quitté l'industrie de la musique et sont retournés sur scène des décennies plus tard, après avoir été découverts par des fans de musique (principalement européens).

Né au Kentucky dans une famille de musiciens, Adams a déménagé dans une ferme juste à l'extérieur de Bean Blossom, dans l'Indiana, à l'âge de douze ans. L'éducation de l'art a pris fin brusquement lorsque ses parents ont divorcé. Il n'a jamais fréquenté l'école secondaire et à l'âge de 15 ans, il vivait à Indianapolis où il a travaillé dans une entreprise de sacs à provisions où il a rencontré sa future épouse, Tommie Arlene Melton. Le 3 février 2009, ils ont célébré leur 58e anniversaire de mariage. Il s'est marié à l'âge de 15 ans.

Les Kentucky Drifters et Sun Records

Adams a appris à jouer de la guitare par son beau-frère, Dave Logsdon. Avec Danny Cole (basse) et Ray Paley (guitare en acier), ils ont formé un groupe country, The Kentucky Drifters, à la fin de 1954. Ils ont coupé une session de démo à une station de radio locale d'Indianapolis et ont apporté les résultats ("Down In Tennessee" et "She's From Tennessee", tous deux écrits par Art, au Sun Studio à Memphis après un trajet de 700 miles. Ils sont arrivés à l'improviste pour découvrir que Sam Phillips n'était pas là. Jack Clement a écouté les cassettes, a dit qu'Adams sonnait comme Johnny Cash et qu'il devait obtenir son propre son. Il a également dit que Sun avait trop d'autres artistes avec qui traiter à l'époque.

Les Chevaliers du Rythme

L'art est devenu agité avec les Kentucky Drifters et voulait jouer plus rockabilly, alors que Dave Logsdon voulait s'en tenir à la country. Le groupe a été rebaptisé The Rhythm Knights en 1957 et remodelé avec les guitaristes jumeaux Roy Robinette et Edwin Weil. Le batteur Norm Wagner est mort très jeune et a été remplacé par Bennie Abott, alias Kentucky Curly. Ils ont rapidement acquis une résidence au Playmore Club à Indianapolis (orthographié Pla-Mor par Ian Wallis dans Now Dig This). En juillet 1959, Art Adams et les Rhythm Knights signent un contrat de trois ans avec le label Cherry (de Scottsville, Kentucky), propriété de Joe Dyson. Ils ont bientôt eu leur première session d'enregistrement à Nashville. Le single qui en résulte associe "Rock Crazy Baby" avec "Indian Joe", les deux chansons fougueuses, rockabilly primitif. Un deuxième single de Cherry est sorti en mai 1960, "Dancing Doll"/"She Don't Live Here No More". "Dancing Doll" présentait un travail de guitare vraiment passionnant, mais le rockabilly de ce type n'était plus commercialement viable en 1960. De plus, comme tous les membres de la bande occupaient des emplois de jour, les possibilités de promotion étaient très limitées. Cherry Records a renié son contrat et n'a pas publié "au moins deux albums par an pour une période de trois ans", comme promis, même s'ils avaient terminé le matériel dans la boîte, comme la composition d'Art "Honey Girl" et une version instrumentale frénétique de "Orange Blossom Special".

Les Epopées

En 1961, Art a formé un tout nouveau groupe, The Epics, avec Billy Stewart à la guitare, qui fait partie intégrante de la vie musicale d'Art depuis cette époque. C'était une tentative de mettre à jour son son son avec plus d'une sensation R&B et de sécuriser le travail dans des lieux plus haut de gamme. Art Adams & The Epics a rapidement été demandé comme groupe de soutien, en particulier pour les groupes bien connus qui ont visité Indianapolis et qui n'avaient pas de groupe de soutien. "Nous avons soutenu des gens comme Jerry Lee Lewis, Dee Dee Dee Sharp, Conway Twitty et Gene Simmons.

La pause et le come-back

 

L'art a continué jusqu'en 1968 environ. A ce moment-là, il construisait une entreprise de distributeurs automatiques et avait trois enfants, ne laissant pas de temps pour la musique. Alors il a quitté l'industrie de la musique. Pour toujours, pensa-t-il.

Au cours des années 1980, Adams a reçu de plus en plus d'appels de collectionneurs du monde entier qui ont essayé de retrouver ses vieux disques. Des versions contrefaites de ses enregistrements Cherry ont commencé à circuler. Mais ce n'est qu'en 2003 que la deuxième partie de la carrière d'Art Adams en tant que chanteur rockabilly a décollé, avec la sortie de son premier CD de Cees Klop sur son White Label/Collector Records intitulé "Rock Crazy Baby", Collector 4477. Il contenait les quatre faces Cherry plus des prises alternées et un tas de démos, "Pas toutes méritaient vraiment d'être libérées", comme le dit Ian Wallis. De nombreuses pistes sont disjointes ou désaccordées mais le groupe a eu beaucoup de plaisir à enregistrer ces démos typiques comme on peut l'entendre.

Deux autres CD sont sortis depuis, "Rockin' My Way Around" sur Collector en 2005 et "Dancing Doll" sur Flying Saucer Records en 2006. Tous deux sont nouvellement enregistrés, primitifs et frénétiques et tout simplement géniaux.

De Viva Las Vegas à Bear Family Records

Le premier retour d'Adams a eu lieu à Viva Las Vegas en avril 2003, suivi la même année par des concerts à Montréal, au Canada, et à Hemsby, en Angleterre. Depuis lors, Art est retourné plusieurs fois au Royaume-Uni et a également joué dans d'autres pays européens, comme la Suède, la France et l'Espagne. Il a un numéro de scène énergique et s'est construit un public fidèle et enthousiaste. Aujourd'hui, Adams est soutenu par Danny Thompson (guitare solo), Mark Cutsinger.

Copyright © Bear Family Records® Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être réimprimée ou reproduite sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, y compris l'incorporation dans des bases de données électroniques et la reproduction sur des supports de données, en allemand ou dans toute autre langue, sans l'autorisation écrite préalable de Bear Family Records® GmbH.

Weitere Informationen zu Art Adams auf Wikipedia.org

Fermer filtres
 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Aucun résultat trouvé pour le filtre !
Memphis Dream (7inch, EP, 45rpm, PS)
Art Adams: Memphis Dream (7inch, EP, 45rpm, PS) Art-Nr.: BLX015

Immédiatement disponible à l'expédition, Délai de livraison** env. 1 à 3 jours ouvrés.

7'' vinyl EP (45 rpm) with picture sleeve. Limited to 500 copies! 'It sounds and looks killer.'& , - Curry Weber, Sun Studio engineer.& , 'My new 45, Memphis Dream, is at least as good if not better than my original Cherry...
7,95 € 12,00 €
The Truth
Art Adams: The Truth Art-Nr.: CD0901004

Cet article est supprimé et ne peut plus être commandé !

(Smokin' Ace) 19 titres (50:05) super nouvel album avec un mélange de classiques du rock et 4 nouveaux originaux d'Art Adams. Art Adams (voc/gtr), Mark Cutsinger (batterie), Tim Gibson (gtr), Michael Strauss (basse).
9,95 €
Adams, Art Rock Crazy Baby
Art Adams: Adams, Art Rock Crazy Baby Art-Nr.: CDCL4477

Cet article est supprimé et ne peut plus être commandé !

contient ses sorties en simple plus des alternances et des répétitions ainsi qu'une interview télévisée de 1959 - 30 titres avec un livret de 16 pages.
15,50 €
Adams, Art Rockin' My Way (new recordings)
Art Adams: Adams, Art Rockin' My Way (new recordings) Art-Nr.: CDCL4490

Article doit être commandé

(2005/COLLECTOR) 26 titres de vieux rockabilly de style avec livret de 16 pages.
15,50 €
Rock Crazy Baby (7inch EP, 45rpm, PS)
Art Adams: Rock Crazy Baby (7inch EP, 45rpm, PS) Art-Nr.: 45NREP150

Article doit être commandé

(Norton) 4 tracks
11,95 €
A Mess Of Blues (previously unissued 1950s recordings)
Art Adams: A Mess Of Blues (previously unissued 1950s... Art-Nr.: CDKNOCK002

Cet article est supprimé et ne peut plus être commandé !

(KnockOut) 12 titres (25:26) Fantastique découverte de démos Rock & Roll des années 50 inédites de la légende de Rockabill Art Adams. .
12,95 €